Chronique à David – Takenoko

Quel cadeau offrir à un empereur japonais qui possède déjà tout pour sceller une alliance commerciale ?? Un panda, bien sûr ! Mais qui s’en occupera ? Certainement pas l’empereur … Il délègue ce travail à son jardinier, bien évidemment ! (Pauvre jardinier, le trouble ne fait que commencer !)

Cette semaine, je vous parle de Takenoko (2011), un magnifique jeu d’Aantoine Bauza (7 Wonders, Hannabi) pour 2 à 4 joueurs. Comptez environ 45 minutes par partie

Dans ce jeu, les joueurs s’affrontent pour remplir le plus d’objectifs possible pour plaire a l’empereur ! Il peut s’agir de nourrir le panda avec les bonnes sortes de bambou, d’aménager le jardin de la bonne façon ou de faire pousser le bambou d’une façon bien précise … avant que le fichu panda ne le mange … pauvre jardinier !

A tour de rôle, vous roulerez le dé météorologique et vous choisirez 2 options différentes parmi les suivantes : déplacer le panda et lui faire manger du bambou, déplacer le jardinier et lui faire pousser du bambou, poser une tuile jardin, irriguer des tuiles jardin et piocher des cartes objectif. Le dé météo vous donnera un bonus pour le tour en cours (soit une action gratuite ou la possibilité de faire deux fois la même action, etc.). Vous devrez choisir les meilleures actions possible pour réaliser vos objectifs ou pour nuire à vos adversaires ! Pour qu’une tuile jardin puisse faire pousser du bambou, vous devrez vous assurer qu’elle est adéquatement irriguée (avec les jetons d’irrigation). Certains aménagements spéciaux peuvent empêcher le panda d’y manger le bambou, ou encore permettent au bambou de pousser très rapidement. Brefs règles sont simples et extrêmement bien présentées dans le livret fourni. Ensemble, vous créerez un magnifique jardin coloré parsemé de pousses de bambou de différentes couleurs et hauteurs qui sera en même temps votre champ de bataille pour votre course aux objectifs !

Ce que j’aime du jeu : il est beau (très beau) et le matériel est de grande qualité. La thématique est forte et est très immersive. J’aime aussi sa simplicité (10 minutes d’explications et tout le monde est prêt à jouer) tout en étant difficile à maîtriser ! La mise en place est rapide et je dois avouer que j’ai un faible pour les jeux avec des tuiles hexagonales (je dois souffrir d’hexagonophilie …) j’ai autant de plaisir a y jouer avec mes enfants qu’entre adultes. Le jeu vient également avec des inserts où toutes les composantes entrent facilement (des inserts roses en plus)

Ce que j’aime moins : je trouve que parfois, on voit clairement quels objectifs nos adversaires sont en train d’accomplir alors il est facile de les bloquer ! (Cependant, a 2 actions par tour, on n’a pas toujours avantage a nuire aux autres !) Mais ce point n’est pas si grave que ça, au contraire, ça ajoute un petit côté compétitif !

PS j’avais dit que c’était ma dernière chronique la semaine dernière, mais j’ai tout de même accepté de publier aux deux semaines … Je fais comme Dominique Michel quand elle disait sans cesse que c’était son dernier Bye Bye mais je m’assume !

Par: David Côté
GROUPE FACEBOOK JEUX SOCIÉTÉS J.G.A. DU QUÉBEC : https://www.facebook.com/groups/universludo.ca/

Si vous cherchez un bon jeu familial pas trop complexe pas trop long, beau avec des inserts roses (et des tuiles hexagonales), n’hésitez plus, c’est par ici : https://www.universludo.ca/produit/takenoko/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.