Chronique à David – Gloomhaven

Cette chronique ne contient aucun spoiler, alors lisez sans crainte !

Je me lance ! Voici ma première chronique à vie et j’ai choisi de m’attaquer à un jeu plutôt robuste : Gloomhaven, rien de moins ! Je suis présentement à l’engloutir avec ma conjointe et je dois admettre que mes autres jeux se sentent rejetés dans mon étagère depuis … C’est un jeu coop qui se joue en solo ou jusqu’à 4 joueurs et selon la boîte on estime que les parties durent environ 30 minutes par joueur, ce qui est un terrible mensonge selon notre expérience ! Nos parties durent entre 2h30 et 3h30 avec 2 personnages chacun incluant la mise en place et le rangement. Le jeu est disponible en anglais uniquement, mais une traduction francophone faite par les fans est disponible en ligne et est très bien réussie !

Ce jeu a été conçu par Isaac Childres, qui a également conçu Forge Wars et Founders of Gloomhaven. C’est un jeune auteur habitant en Indiana aux États-Unis qui semble plutôt prometteur et qui s’implique grandement à tous les niveaux dans la création de ses jeux.

Mais derrière cette boîte immense d’à peine 10kg, que se cache-t-il ?

Un jeu titanesque ! Il s’agit d’un dungeon crawler qui se joue en campagne d’au moins 70 scénarios qui dureront plusieurs heures chacun. Le livre de scénarios en compte 95, mais certains ne vous seront pas accessibles dépendemment des choix que vous ferez (libre à vous de les compléter à la fin si vous avez l’impression d’avoir manqué quelque chose !). Je n’irai pas trop en profondeur dans chaque aspect du jeu, sinon ma chronique serait plutôt une encyclopédie tellement il y a des détails !

Le jeu se déroule dans un univers fantastique unique, mais inspiré des RPG traditionnels. Aucun joueur ne fait office de « master ». Les ennemis se déplacent et agissent selon un algorithme prédéfini, un peu à la Zombicide, mais en plus varié. De plus, le niveau de difficulté est ajustable selon nos préférences et le nombre de joueurs !

Au début de la première partie, on vous invite à créer des personnages pour rejoindre votre « party ». 6 classes (races) sont disponibles au départ. 11 autres classes seront débloquées au courant de la campagne, ce qui ajoute à la richesse de l’expérience. Chaque personnage choisit un objectif de carrière à sa création pour le personnaliser davantage. Les personnages gagnent de l’expérience et de l’or durant la partie, ce qui leur permet d’augmenter leurs caractéristiques de base et d’acheter des items pour les aider durant les parties. Lorsqu’un personnage réalise son objectif de carrière, il prend sa retraite et on obtient un bonus. Souvent, il s’agit d’une nouvelle classe de personnage qu’on débloque ! On peut alors créer un nouveau personnage de la nouvelle classe et poursuivre l’aventure.

Entre les scénarios, on doit jouer des événements de route où l’on doit faire des choix et qui ont pour la plupart une incidence directe sur le déroulement du prochain scénario. Lorsqu’on se retrouve dans la ville de Gloomhaven on peut également faire des événements de ville qui impliquent des choix souvent déchirants. Si vous désirez prendre une pause de la quête principale, il y a toujours l’option de foncer vers un donjon généré aléatoirement à l’aide des cartes fournies. C’est un mode de jeu intéressant qui allonge sa durée de vie déjà très respectable !

Les joueurs peuvent avoir une bonne ou une mauvaise réputation, ce qui influence le prix des articles disponibles au magasin. Ils peuvent également faire augmenter la prospérité de la ville de Gloomhaven, ce qui augmente le nombre d’articles disponibles à l’achat et offre d’autres avantages que je vous laisse découvrir !

Au niveau du gameplay, oubliez les dés ! Chaque joueur ainsi que les monstres possèdent des cartes action et un deck de cartes de modificateurs d’attaque qui influence chaque attaque positivement ou négativement (+1, -1, x2 ou raté). Les cartes action des joueurs ont 2 parties (haut et bas). À notre tour, on choisit deux cartes de nos cartes action et on fait l’action du haut d’une des cartes et l’action du bas de l’autre carte. Plusieurs combos sont ainsi réalisables et le choix de ces actions est vraiment le coeur du jeu !

Ce n’est pas un jeu pour les peureux et lorsqu’on s’y attaque, on doit être prêt à y consacrer plusieurs heures et à s’investir alors choisissez bien les joueurs qui feront partie de votre équipe ! Le matériel est sublime et très volumineux et comme pour la plupart des jeux plus massifs, la solution de rangement fournie ne convient pas à la quantité colossale de matériel ! Je recommande donc de vous fabriquer un insert ou d’en acheter un !

L’univers de Gloomhaven ne s’arrête pas là ! Une extension (Forgotten Circles) est prévue pour octobre de cette année et le jeu Founders of Gloomhaven existe également. J’en parlerai dans une autre chronique ! Sachez également qu’une panoplie d’applications est disponible sur toutes les plateformes pour vous aider à gérer les divers paramètres du jeu.

SET d’autocollants amovibles. https://universludo.ca/produit/gloomhaven-removable-sticker-set/

Si vous avez envie de jouer à un jeu lourd, plutôt facile à prendre en main et récompensant avec plein de rebondissements et de surprises et surtout si vous avez beaucoup de temps à y consacrer, foncez sans hésiter ! Mais dites au revoir au reste de votre ludothèque pour plusieurs heures !

Par: David Coté

Ce jeu est disponible chez univers Ludo en cliquant sur le lien suivant : https://universludo.ca/produit/gloomhaven/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.