Chronique à Nick – Barenpark

Bienvenue au Vendredi Chro-Nick.

Fiche descriptive

-Nom : Barenpark (2017) -Auteur : Phil Walker-Harding
-Joueurs : 2-4 joueurs -Temps de jeu : 30-45min
Difficulté : 1.75 / 5 -Type : Familial,
-Catégorie : Animaux, Casse-tête
-Mécanique : Tile Drafting, Tile placement, Set Collection
Introduction

N’avez-vous jamais rêvé de devenir le propriétaire d’un beau et magnifique parc d’ours ? Préfériez-vous un autre enclos pour les ours polaires ou de nouvelles habitations pour les koalas? Il ne faut pas oublier les visiteurs du parc qui ont faim durant leur visite en leur construisant des endroits pour manger. Toutefois, pour agrandir notre parc il faut s’assurer d’avoir notre permis de construction. Alors, avez-vous le goût de devenir propriétaire d’un parc d’ours ?

Déroulement de la partie

Tout d’abord, les joueurs auront à leur disposition un plateau d’approvisionnement de tuiles séparés en trois sections : les terres vertes, les maisons d’animaux et les enclos. Il y a également trois objectifs qui seront sélectionnés (sur une variété d’environ trente). Ceux-ci permettent de faire plus de points en fin de partie. Selon l’ordre de joueurs qui a été établi en début de partie, les joueurs recevront des tuiles vertes de base pour commencer.

À tour de rôle, les joueurs placent leur première tuile. Il est cependant obligatoire de la placer à l’entrée du parc (ce qui est logique) et si celle-ci recouvre une case ayant un ou des icone(s) se retrouvant sur le plateau d’approvisionnement, le joueur peut choisir la ou les tuile(s) correspondante(s) à même le plateau. La seule exception est celle de l’icône de chantier de construction qui permet aux joueurs d’agrandir leur parc jusqu’à concurrence de quatre grilles maximum. Il est important de savoir que les prochaines tuiles placées sur la grille du joueur doivent toucher de manière horizontale et/ou verticale à l’une de nos tuiles déjà en place. Lorsqu’un joueur a recouvert une de ses quatre grilles, il doit placer une statue d’ours qui lui confère alors des points bonus qui seront additionnés à son pointage final en fin de partie. La fin de la partie se déclenche lorsqu’un joueur complète ses quatre grilles.

Décompte finale

Chaque joueur calcule alors le total de points inscrits sur ses tuiles, de ses statues d’ours placées sur ses grilles ainsi que les points reliés aux objectifs. Le joueur ayant obtenu le score le plus élevé remporte la partie, surprenant non ?


Critique

Après avoir joué à Barenpark, je considère que ce jeu est le parfait mix entre Indian Summer et Cottage Garden de Uwe Rosenberg, et que si Uwe avait eu à faire un seul jeu, il aurait dû être comme Barenpark au lieu de faire deux jeux différents. Ce que j’aime du jeu c’est qu’il est difficile de savoir qui est-ce qui va remporter la partie et les pointages des parties sont toujours très serrés ! Visuellement, le jeu est beau sur une table et est digne d’un bon ‘’ gateway game ‘’ pour un jeu de placement de tuiles. Je vous conseille de commencer avec les objectifs, même si les règlements mentionnent que ceux-ci sont pour joueur avancé. Il suffit simplement de prendre les objectifs plus simples avant de prendre ceux plus compliqués.

Par: Nicolas Rondeau

https://universludo.ca/produit/barenpark/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.