Chronique à Nick – Rajas of the ganges

Bienvenue au Vendredi Chro-Nick.

Introduction : Rajas of the Ganges

L’Inde à l’époque de l’empire Moghol. Cette puissance en plein essor étend son territoire et gagne en prospérité grâce au commerce de la soie, du thé et des épices, alors que l’empire a pratiquement atteint son étendue maximale. Nous avons comme rôle d’incarner des rajahs ou des ranis et de se montrer à la hauteur de leur rang de vénérables souverains en prenant garde de veiller à leur karma. Nous devrons nous développer de façon équilibrée, en conciliant au mieux prestige et prospérité pour devenir le souverain légendaire de la nation.

Fiche descriptive

-Nom : Rajas of the Ganges (2017)
-Auteurs : Inka Brand & Markus Brand
-Joueurs : 2-4 joueurs -Temps de jeu : 45-75min
-Âge : 12+ Difficulté : 2.88 / 5
-Type : Stratégie -Catégorie : Dé, Économie
-Mécanique : Roulement de dé, placement tuile et placement d’ouvrier.

Déroulement de la partie.

À la base, Rajas of the Ganges est un placement d’ouvrier où un joueur peut placer son ouvrier dans une des quatre zones dans la carrière pour effectuer des actions de construction sur le plateau de province. Cette zone permet de placer une tuile province dans sa province et de recevoir des points de gloire et/ou de l’argent en y payant le type de dés et la valeur totale des dés dépensés doit être au moins égale à celle indiquée sur la tuile. L’action marché collecte de l’argent pour certains types de marché de sa province personnelle. Lors de l’action palais on doit défausser un dé d’une couleur spécifique ou de valeur précise pour ainsi obtenir un avantage. La dernière zone qui est la zone fleuve où l’on doit défausser un dé de valeur 1,2 ou 3 et avancer de 1 à 3 cases libres sur le fleuve qui nous aide à obtenir des avantages. Chaque joueur obtiendra davantage d’ouvriers en cours de partie jusqu’à un maximum de 5 et un tour se termine quand tous les joueurs ont placés leurs ouvriers.

Décompte finale

La partie se termine quand un joueur réussi à croiser son marqueur de prestige ainsi que celui de monnaie en premier. Dès lors, chaque joueur aura une dernière chance pour pouvoir faire de même. En cas d’égalité, on calcule la différence entre les deux joueurs pour déterminer l’ultime gagnant.

Solo Variant

Vous vous demandiez si je volais le travail d’un de mes collègues en parlant d’un jeu qui se joue à 2-4 joueurs, mais détrompez-vous. Grâce à un utilisateur sur BGG qui a créé un deck d’automa (comme sur la photo) permettant de générer un adversaire et nous bloquant ainsi des emplacements sur le plateau de jeu. À la fin du tour, l’automa obtient du prestige et de la monnaie selon la difficulté choisie. C’est une course contre l’adversaire qui nous force à optimiser nos actions à chaque tour.

Critique

Rajas of the Ganges c’est un peu comme les croustilles Party Mix, chacun y trouve son compte. Dans Rajas, on a du placement d’ouvriers, de dés et de tuiles, et ce, dans le même jeu mais de manière à ce que chaque mécanique soit très basique à apprivoiser. À première vue, le plateau du jeu est très surchargé de couleurs et peut faire peur à des nouveaux joueurs, mais une fois que vous y jouez, c’est simple comme bonjour. Et laissez-moi vous dire que pour le coût du jeu, on obtient beaucoup de matériel de qualité. Je vous le conseille, il est un jeu facile d’approche et visuellement beau.

4.0 meeple sur 5

Par: Nicolas Rondeau

https://universludo.ca/produit/rajas-of-the-ganges/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.