Chronique Oli – DC Comics Deck building

Hello gang!

Alors cette semaine, je vais vous parler d’un jeu avec au minium deux variantes de gameplay, l’une de type compétitif et l’autre de type co-op. Le jeu en question est DC Comics Deck-Building Game. Et comme son nom l’indique, c’est un beau jeu de deck-building pour deux à cinq joueurs ayant une durée d’environ 45 minutes représentant l’univers de DC.

Donc, commençons par la variante de type compétitif. Dans le jeu, vous incarnerez l’un des super-héros connus de l’univers de DC, c’est à dire soient Batman,Superman, Flash, Aquaman, Cyborg, Green Lanterne ou encore Wonder Woman. Chaque super-héro a ses propres habiletés qui se déclenchent lorsque vous remplissez les conditions nécessaires à celles-ci pendant votre tour.

Ensuite on place le jeu:
1- On met les super-vilains dans un paquet que l’on mélange et on en tire au minimum 7 au hasard, auxquelles on ajoute la carte de Ra’s Al Ghul sur le dessus, qui sera toujours le premier vilain à battre avant de pouvoir révéler le vilain suivant. Le nombre de super-vilains à battre fera varier la durée du temps de jeu.

2 – Chaque joueur pige un super-héro au hasard, qui sera son personnage pour la partie et prend ensuite 7 cartes “punch” et 3 cartes de “vulnérabilité”; ces cartes forment son deck de départ. Il les brasse ensemble et en pige 5, qui consititueront sa main. Comme pour la majorité des jeux utilisant la mécanique de deck-building, vous devez soit jouer votre mains au complet à chaque tour, soit discarter les cartes non jouées ce tour-ci, et vous reconstituer une nouvelle main, et ce, à la fin de chacun de vos tours de jeu.

3- Ensuite, du paquet de cartes à jouer préalablement brassées, vous en révélez 5, qui seront les cartes disponibles à l’achat. Il y a 5 types de carte : alliés, vilains, équipement, super-pouvoirs et locations. Et pour finir vous placez la balance des cartes “kick” qui sont toujours disponibles à l’achat.

Pour acheter des cartes, vous devez jouer des cartes qui donne du “power”. Il est important de noter que les cartes “punch” du début donnent 1 de power et les “vulnérabilités” donnent rien! Donc après avoir jouer jusqu’à vos 5 cartes en main, vous réalisez les habiletés de celles-ci, cumulez vos “power” et ensuite, vous achetez les cartes qui vous intéressent, où par exemple, avec 2 “power” vous pouvez vous procurer une carte “kick” qui vous donnera 2 “power” de plus à jouer lorsqu’elle se présentera dans votre main, soit l’une des 5 cartes disponibles sur la table. Chaque carte nouvellement achetée va directement dans votre défausse!

Mais les “power” ne servent pas qu’à acheter des cartes! Si vous en avez assez en mains, vous pouvez aussi battre le super-vilain, et si vous réussissez, vous gagnerez sa carte qui vous donnera en plus un nouvel avantage! Une fois un super-vilain battu, vous révélez le suivant et résolvez son attaque qui s’en prend toujours à tous les joueurs.

Une fois que vous aurez battu tous les super-vilains, la partie est terminée et on calcule les points! Chaque carte donne ou enlève des points, c’est selon. Si vous regardez au bas de la cartes, vous verrez les points qu’elle vous donne ou enlève. Le joueur qui en aura le plus sera déclaré le grand gagnant! Ce qui veut donc dire que ce n’est pas forcément celui qui aura capturé le plus de super-vilains qui gagnera la partie!

Afin de pouvoir jouer à la variante co-op, vous devez vous procurer l’une des extensions “crisis”. Vous y obtiendrez de nouvelles cartes de super-héros dont les habiletés sont plus coopératives, des cartes “crisis” à résoudre, de nouveaux super-vilains ainsi que quelques autres cartes à ajouter au paquet de cartes pouvant être achetées. Attention, rien ici ne vous empêche de jouer avec les cartes que vous avez déjà dans votre boîte de base!

Le jeu reste sensiblement le même dans sa manière de jouer, par contre, vous jouerez tous ensemble à battre tous les super-vilains et ce, en équipe! Vous y parviendrez lorsque vous aurez battu tous les super-vilains avant que le paquet de cartes à se procurer ne soit vide.

La mise en place reste la même à quelques différences près, soient les super-vilains peuvent aussi être une carte “crisis” (là encore, vous pouvez toujours prendre ceux de la boîte de base si vous le désirez) et vous devrez aussi mettre en jeu une carte crisis. Les cartes “crisis” sont des cartes qui ajoutent des malus ou conditions au jeu. Afin de pouvoir s’en défaire, vous devrez remplir les conditions inscrites sur chacune d’elles. Dans cette variante, les cartes vilains qui entrent en jeu ne pourront non seulement pas être achetées, mais en plus vous devrez les éliminer avant de pouvoir battre le super-vilain présent. De plus, lorsqu’elles entrent en jeu, vous devrez aussi résoudre leur attaque avant de faire quoi que ce soit d’autre.

Personnellement , j’aime beaucoup cette variante. Elle me paraît avoir un sens plus logique dans l’ensemble du jeu, car avoir une équipe composée de super-héros et de vilains me semble moins suivre la logique de la dynamique de ceux-ci. La variante compétitive reste toutefois très amusante! Sachez qu’il y a aussi une variante pour deux joueurs où l’un joue Batman et l’autre le Joker. Et comme l’univers DC est pratiquement infini en terme de super-héros et super-vilains, il y a de nombreuses extensions ainsi qu’un core-set permettant de jouer les supers-vilains qui sont disponibles à l’achat.

Sur ce, enfilez votre costume, assumez votre identité secrète et allez attraper ces méchants!!

 

Les deck building disponibles.

Par: Olivier Girard

https://universludo.ca/?s=Dc+comic&post_type=product

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.